Le coach, ce concepteur d'environnements

Le coach, ce concepteur d'environnements

On a pu percevoir le coach comme un vecteur de motivation, avec toute sa terminologie de coaching : "encore", "plus haut", "plus loin", "plus fort", "lâche pas", etc. C'était nier l'autodétermination et l'internalisation de la motivation dont devait disposer un athlète pour réussir. C'était aussi, sans doute, omettre comment les renforçateurs extrinsèques agissent sur l'athlète.

On a pu percevoir le coach comme vecteur de savoir, avec toute sa terminologie de coaching : "flexion", "extension", "abduction", "adduction", "rotation",  "circumduction", etc. C'était nier les sensations au profit de l'exactitude de la définition du geste performant au profit du geste parfait. C'était aussi, sans doute, omettre comment l'adaptation caractérise une rencontre sportive.

On a pu percevoir le coach comme vecteur de liaison, avec toute sa terminologie de coaching : "leadership", "cohésion", "dynamique", "rôles", "complexité", etc. C'était nier l'auto-organisation humaine, de l'échelle moléculaire à l'échelle d'un environnement. C'était aussi, sans doute, omettre que la réalité est souvent plus chaotique qu'il n'y parait et que le coach ne peut pas tout contrôler.

 

Et si on percevait le coach comme un concepteur d'environnements?

 

D'environnements d'apprentissage, de développement (aussi de l'apprentissage) et de performance (encore de l'apprentissage). Si le coach était celui qui manipule les tâches et les contraintes pour créer un environnement auquel l'athlète doit sans cesse s'adapter? Et si c'était ça l'entraînement sportif? Et si c'était comme cela qu'on pouvait conduire les joueurs à leur potentiel maximum?

Pourquoi? Comment mettre en place des environnements d'entraînement optimisés? Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à suivre ma série IGTV intitulée "à la rencontre de ta performance" sur Instagram (@andyhyeansconsulting). J'y explique aux joueurs pourquoi et comment concevoir des environnements qui rentabilisent mieux les séances d'entraînement. Je les aide à réfléchir aux contenus de leurs entraînements, à devenir plus acteurs et moins spectateurs.

Episode 1 : Dis-moi comment tu t'entraines? Quelle est l'influence des méthodes d'entraînement sur le cerveau du joueur et sa performance en match? Car les deux sont liés! Le "joueur d'entraînement" est celui qui ne s'entraîne pas pour le match. On peut changer ça!

Episode 2 : Dis-moi comment tu manipules tes tâches en training? Vous savez sans doute répéter ou varier les tâches d'entraînement mais savez-vous manipuler les tâches à bon escient? Comment manipuler les tâches à l'entraînement sans sombrer le n'importe quoi, n'importe comment?

Les épisodes suivants continueront à aider les joueurs à mieux s'entraîner pour atteindre, peut être, leur potentiel maximum.

Vous voulez en savoir plus et connaître les environnements que je conçois? N'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante : contact@andyhyeansconsulting.com.

Andy HYEANS

CEO AHC

 

15/12/2020

Développer l'attention et les performances cognitives des joueurs

Attention Performance Sports Basket-ball Neurosciences Stress Emotions Cognitions AHC Evolution Apollo

L'approche intégrative et ses résultats

approche intégrative; intégration; modèle; résultats; tir; performance; basket-ball; optimisation; basketball motor skill; ahc evolution